4 février 1915

Le 4 février 1915  reçue le 14

 

Ma chère maman,

 

Hier je t’ai envoyé une simple carte ce qui fait que depuis 4 jours je ne suis pas resté une seule journée sans t’écrire. J’ai tort, je crois,  d’écrire aussi souvent car si pour une raison quelconque je restais seulement 4 ou 5 jours sans t’écrire, tu te ferais beaucoup de mauvais sang, et cela je ne le veux pas.

Aussi je ne t’écrirai dorénavant que 2 : au maximum tous les deux jours et au minimum une fois par semaine. Donc, pas de tourments quand régulièrement à chaque courrier tu n’auras pas de lettre de moi ; énormément de causes peuvent empêcher l’arrivée de mes lettres ; et il me semble te voir quand tu ne reçois rien de moi. Reçu hier lettre de tante Victorine et de Chemeau. Temps printanier depuis 3 jours, pas de froid du tout, et aujourd’hui un soleil d’été. Aussi les aéroplanes se baladent à qui mieux mieux. J’embrasse tout le monde, de gros baisers pour Toi.

Henri

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site