28 septembre 1914

28 septembre 1914 reçue le 5/10  retourne moi les cartes TS

Ma chère maman,

Toujours une santé aussi bonne ; le froid seul m’est un peu sensible, mais je m’y habitue. Je reçois régulièrement de vos nouvelles, est-ce pour vous la même chose ? Nous sommes très bien nourris, et je t’assure que si le canon ne tonnait pas si souvent et si fort l’on se croirait en manœuvre. Si la victoire nous sourit, la fin de la guerre ne tardera pas, et alors quel long repos !! Je vous embrasse tous bien fort. De gros baisers de ton fils

Henri

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site