26 octobre 1914

Le 26 octobre 1914                                    

 

Ma chère Maman

 

J’ai bien reçu hier soir les cartes que tu m’as envoyées, je les ai tout de suite expédiées aux adresses indiquées. Tâche de m’envoyer 2 cravates genre régate ou cavalière assez longues pour remplacer mes cravates de soldat. As-tu reçu une lettre recommandée. IL commence à faire froid, ces deux nuits passées surtout, mais comme j’ai la veine de ne pas prendre la garde, grâce à mes fonctions, je dors presque toutes mes nuits tranquillement  dans une tranchée où un bon poêle brûle presque toute la nuit. Je te quitte ma chère maman et t’embrasse bien fort ainsi que René dont j’attends toujours les nouvelles.

 Henri

Avec les chaussettes, envoie moi aussi au moins 1m de toile cirée très souple.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site