24 octobre 1915

Le 24 octobre 1915

 

Ma chère maman,

Cette carte sera remise à la poste d’Oran par mon camarade Potel. Envoie donc dès réception, si tu ne l’as déjà fait, l’appareil photographique avec 2 rouleaux à Oran, chez tante, où il les fera prendre. Je me porte bien. Régiment toujours au repos. Je ferai parvenir les rouleaux, une fois tirés, dans un petit colis et à chaque réception renvoies moi un autre rouleau neuf. Quand il y aura des photos pouvant être placées dans les journaux (toutefois quand cela ne pourra pas nuire à  notre défense) que monsieur X ou monsieur auguste les envoie, mais sans indiquer leur provenance. En fin de compte, qu’il fasse comme il l’entendra. Mais je sais qu’il y a des photos qui rapportent facilement 50f et c’est bon à prendre.

Je vous embrasse tous affectueusement

Henri

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×