12 novembre 1914

Le 12 novembre 1914 

Ma chère maman, 

Toujours rien de nouveau à te raconter, toujours en position d’attente. Je suis allé voir Mavie et Friess que je n’avais pas vus depuis 4 ou 5 jours ; nous avons causé plus de 2 heures ensemble de nos bons moments passés à Périgueux.

Au sujet de la ceinture d’Armand, t’ai-je dit que celui à qui je l’avais remise a eu une certaine somme de cet argent volée à l’hôpital de Chalons. J’espère quand même qu’il aura expédié la ceinture et le restant de l’argent. Suis toujours bien portant. Pas reçu de lettres de toi depuis 2 jours. Je t’embrasse. Ton fils

Henri

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site